Fais ça court !
telequebec.tv
LES RÈGLES DU JEU  

Le concept de la série

Fais ça court! - an 2 est une série documentaire de 25 épisodes qui explore l’univers créatif des jeunes scénaristes et réalisateurs de la relève.

Cette série accompagne une trentaine de jeunes cinéastes dans leur exploration du septième art grâce à la production de courts métrages de fiction. De l’écriture au montage final, ceux-ci sont plongés dans la réalité des métiers de scénariste et de réalisateur. Ils relèvent les défis, déjouent les obstacles et essuient les revers propres au monde de la production vidéo. Avec eux, le public découvre la complexité de cette discipline, la passion qu’elle exige de ses artisans.

Chaque semaine Fais ça court — an 2 suit quatre jeunes cinéastes. Les deux duos scénariste/réalisateur doivent réaliser un court métrage de fiction de deux minutes, en respectant un code d’éthique et de production bien précis. Le lieu du tournage et les comédiens qui incarneront leurs personnages sont imposés et tenus secrets, ils ne leur sont révélés qu’à la toute dernière minute, devant l’œil attentif de la caméra. À la fin de chaque épisode, les téléspectateurs découvrent deux films! Deux scénarios, deux directions de comédiens, deux réalisations, deux montages, mais un même décor et les mêmes acteurs! Deux artisans professionnels accordent une cote d’appréciation à chaque court métrage. Les équipes passent ainsi à travers les étapes successives d’élimination. Les juges-conseils désignent une première équipe gagnante au cours du dernier épisode de la demi-finale de l’automne et une deuxième équipe gagnante au cours du dernier épisode de la demi-finale de l’hiver. Ces deux équipes s’affronteront lors de la grande finale du dernier épisode de la saison 2, vers la fin mars 2009.

Fais ça court — an 2 offre aux téléspectateurs une fenêtre sur le court métrage et, aux jeunes créateurs d’ici, l’occasion de pénétrer à l’intérieur des circuits professionnels de la production. Cette série documentaire leur offre la chance de travailler avec des techniciens chevronnés et des comédiens d’expérience, dans un contexte dynamique et ludique.

L’enchaînement des épisodes

Seize équipes, trois jours, deux minutes!

Au cours de chacun des cycles (automne et hiver), chacune des huit équipes a l’occasion de réaliser deux films. Ce sont les cotes des juges-conseils qui déterminent les quatre équipes qui accèdent à l’étape des quarts de finale. Une seconde ronde de production permet aux juges-conseils de désigner les deux meilleures équipes. Les deux duos favoris s’affrontent alors en demi-finale. La grande finale a lieu au printemps, lors du dernier épisode de la série.

Ainsi, à la différence de Fais ça court — an 1, l’évaluation de chaque court métrage est faite par les juges-conseils, et non plus par le public

Le déroulement des tournages

Chaque épisode de Fais ça court — an 2 suit deux duos pendant une période de trois jours et demi à travers chaque étape de la création d’un court métrage. Le déroulement est le même d’une production à l’autre.

Jour 1

L'équipe de Fais ça court — an 2 révèle aux participants les paramètres de la production, paramètres qu’ils doivent rigoureusement respecter, tout en faisant preuve d'imagination et de débrouillardise. La journée commence avec la visite du lieu de tournage. Le site, ainsi qu'une sélection d'accessoires, sont les premiers éléments avec lesquels les participants doivent composer. Ils prennent également connaissance de l'équipement mis à leur disposition. Vient ensuite l’annonce des noms des deux comédiens qui incarneront les personnages. La garde-robe des acteurs est elle aussi imposée. À la fois limitées et stimulées par ces contraintes, les deux équipes se mettent à l’écriture du scénario. Le jour même, dès 17 heures, chacune doit livrer son texte incluant tous les dialogues. Une copie du scénario est reproduite sur le site Web de la série.

Jour 2

Rendez-vous sur le plateau : c’est l’occasion du premier contact avec les acteurs. Les participants rencontrent aussi les techniciens professionnels embauchés par la production. Ils peuvent compter sur un assistant, un chef électro-machiniste, un preneur de son et un directeur photo. Seul ce dernier opère la caméra, car le travail des cinéastes consiste à diriger les acteurs et l'équipe. Chaque duo dispose de cinq heures de plateau pour créer un univers et réaliser son court métrage.

Jour 3

Les cinéastes se présentent en salle de montage. Cinq heures leur sont allouées pour l’assemblage de leur film avec l’aide d’un monteur professionnel, s’ils le désirent. Ils peuvent faire appel à un musicien en respectant les conditions imposées par la production ou utiliser une banque de musique libérée de droits. La version finale du film, d’une durée maximale de deux minutes, est livrée au terme des cinq heures allouées au montage.

Le duel peut maintenant avoir lieu

Jour 4 - Visionnement

Les deux équipes visionnent leurs films avec les juges-conseils et l’animateur. Une cote est alors attribuée par les juges-conseils à chaque court métrage.