Fais ça court !
telequebec.tv
Martine et Olivier

De gauche à droite :
Martine Asselin et Olivier Gilbert

PROFILS INDIVIDUELS ET
COURTS MÉTRAGES DIFFUSÉS
Liste des équipes 

Martine Asselin

33 ans

Candiac

Martine est titulaire d’un baccalauréat en cinéma, communications et arts visuels. Vidéaste indépendante naviguant entre Montréal et Québec, elle réalise plusieurs œuvres diffusées dans de multiples festivals. Elle reçoit en 2005 le Prix du rayonnement international décerné à un artiste par le Conseil de la culture de Chaudière-Appalaches. Membre fondateur de Kino (Québec), Martine participe à une vingtaine de Kino-Kabarets ainsi qu’au Film Blitz. Son expérience de création en production instantanée ainsi que ses nombreux voyages et tournages à l’étranger font de Martine une candidate expérimentée.

Quelles sont les grandes qualités d’un scénariste?

L’imagination et la créativité, le sens de la narrativité, la capacité à créer un univers et à évoquer les choses, le sens de l’imagerie et de l’environnement sonore, la cohérence et la rigueur.

Quel a été votre éveil cinématographique?

J’écrivais déjà très jeune, illustrant mes histoires avec des dessins. À l’université, j’ai suivi un cours d’initiation à l’audiovisuel et me suis rendu compte que cela me permettait de renouer avec ma passion : raconter des histoires grâce à l’image, mais avec le son en plus.

Quel premier film vous a le plus marquée?

E.T. Quand j’étais toute petite, ce film m’a émerveillée puis a engendré toute une série de réflexions sur le monde, et ça, c’est une des beautés du cinéma.

Quelles sont vos influences cinématographiques?

Jeunet, Cronenberg pour leurs univers éclatés; Kubrick et Lynch pour les multiples niveaux de sens; des réalisateurs comme Carlos Reygadas, Jacques Audiard, Carlos Sorin, Harmony Korine, Benoît Pilon, Robert Morin, Agnès Varda, Pedro Almodovar…

Olivier Gilbert

24 ans

Québec

Olivier termine en 2006 un baccalauréat en production cinématographique à l’Université Concordia, après l’obtention en 2004 d’un certificat d’étude cinématographique. Il participe à la réalisation de plusieurs courts métrages présentés à l’étranger lors de Kino-Kabarets. Avec La femme du bateau, il reçoit en 2006 le Prix de la meilleure fiction au Festival du film étudiant de Québec. Olivier est actuellement directeur artistique du mouvement Kino à Montréal.

Quelles sont les grandes qualités d’un réalisateur?

La capacité de communiquer, celle d’incarner sa vision, la créativité et l’imagination, la réceptivité, la patience, le sens de l’image et du son.

Quel a été votre éveil cinématographique?

La réalisation de mon premier court métrage au cégep m’a révélé toutes les possibilités du médium.

Quel premier film vous a le plus marqué?

Lorsque j’étais encore très jeune, mon père m’a montré Orange mécanique. Même si je n’avais pas tout compris, le film m’a fasciné.

Quelles sont vos influences cinématographiques?

Cronenberg pour ses univers éclatés; Kubrick et Lynch pour les multiples niveaux de sens; des réalisateurs comme Carlos Reygadas, Jacques Audiard, Carlos Sorin, Bernard Émond, Robert Morin, les frères Coen.

Courts métrages diffusés

Vieilles affaires

Cote du public6.55/10  6.55/10

Vieilles affaires

Visionner
le court métrage
 Visionner le court-métrage

Acteurs :  Sophie Cadieux / Yves Corbeil
Lieu de tournage :  Ameublement rétro Jack’s
Accessoires :  Cagoule, vieux chapeau en cuir de vache mou, cellulaire, grosse loupe, aspirateur, bibittes dans un pot, plans d’architecte…
Date de diffusion :  10 janvier 2008
Visionnements :  5154
Nbre d'appréciations :  702

Devant nous

Cote du public7.02/10  7.02/10

Devant nous

Visionner
le court métrage
 Visionner le court-métrage

Acteurs :  Hélène Bourgeois-Leclerc / Patrice Robitaille
Lieu de tournage :  Bar
Accessoires :  Objets de party, lapin vivant en cage, trousse de premiers soins, pompe contre l’asthme…
Date de diffusion :  7 février 2008
Visionnements :  4753
Nbre d'appréciations :  799