Fais ça court !
telequebec.tv

Ce site Web requiert le lecteur Flash 8 ou plus. Si vous pensez que vous avez déjà le lecteur Flash 8 ou plus, rechargez cette page.

 

Le jour où j'ai tué mon frère

Cote du public7.41/10  7.41/10

Équipe :  Alexis Duceppe / Rock Laflamme
Acteurs :  Michel Charette / Normand D'Amour
Lieu de tournage :  Cabane en bois
Accessoires :  Deux bières en sucre, ouvre-boîte, conserve de fèves au lard, conserve de sardines, raquettes en babiche, peaux d’animaux, tête de chevreuil avec panache, hache, vilebrequin, chalumeau, masse, canif, grosse corde avec poulie, faux doigt…
Date de diffusion :  28 février 2008
Visionnements :  4007
Nbre d'appréciations :  670
PDF  Télécharger le scénario final (pdf)
 
  Commentaires (179)  

annie gauthier - varennes

Wow! Un film émouvant, sujet dont on ne parle pas souvent! La voix qui lui parle nous embarque carrément et le Ave Maria est vraiment touchant! L'ambiance parfaite pour le sujet traité! Un très beau court métrage!

marie-lyne larin - st-amable

salut !jai 15 ans etjai regardé l'émission avec une de mes amie etquand jai sue que les réalisateur était simplemewnt des ejunes créateur je me suis dit et pourquoi nessaie t-il pas un coup aussi avec de jeunes acteurs ! a+

Serge Vaillancourt - Montréal

Bien sur la qualité des comédiens joue un rôle plus qu'important dans la production mais je dois avouer ici que le la qualité de la bande son obtient, tant qu'à moi, le premier prix.

Frédéric Jean - Chicoutimi

Bon film. Belle montée de la tension. Cependant je n'ai pas aimé le montage de la fin avec la bagarre.(musique et ralenti inappropriés selon moi) La finale est quelques peu prévisible aussi.

rene jussiaume - montreal

très bien fait, lâchez pas les boys vous êtes partis pour la gloire!

Yann Fréchette - Pembroke

Encore un bel exemple de votre talent les gars! J'espère vous voir en final!

Charlotte Cloutier - La Pocatière

je trouvais qu'il était un peu malade mental et c'est lui qui c'est fait tuer et il n'étais pas vraiment film d'horreur je trouve.

Genevieve Dauphinais - Québec

j'aime beaucoup l'idée du bipolaire ou autre maladie. Fin très intéressante. Bravo et bonne chance!

ERIC NEVEU - MONTREAL

Belle trouvaille en ce qui à trait aux pilules, l'intensité est au rendez-vous.

Amélie Boileau - Mtl

WOW! Belle finale imprévisible.


Voir tous les commentaires