Fais ça court !
telequebec.tv
CODE D’ÉTHIQUE ET DE PRODUCTION Règles du jeu  En savoir plus

Paramètres de production

Dès le début, la production remet un document écrit à chaque équipe. Ce document indique tous les paramètres de production que doit respecter le court métrage à scénariser et à réaliser.

Contenu du cout métrage, tournage et production

  1. Le scénario doit respecter les paramètres de production. Ainsi, sans limitations, l’histoire doit avoir lieu dans la location désignée par la production, ne comprendre que les personnages désignés par la production et que les interprètes choisis par la production.  La majeure partie du scénario doit être en français.
  2. La version du scénario remise à la fin de la première journée (au plus tard à 17 heures) est la copie finale remise aux comédiens à moins de modifications apportées par la production. Quand le scénario a été approuvé par la production, il n’est plus possible d’apporter des changements majeurs. En effet, aucune réécriture après le dépôt d’un scénario ne sera autorisée, mais des retouches soit des corrections soit des changements mineurs apportés au texte et aux dialogues seront autorisés si ces retouches ne modifient pas la structure du scénario et demeurent conformes aux règlements : par exemple, aucun ajout de noms propres, de marques de commerce, de commentaires diffamatoires, etc.
  3. Le scénario doit être doté d’un titre au moment de la livraison, et ce titre ne pourra être modifié après la remise du scénario. Une demande de changement de titre pourra être faite par la production, notamment pour les raisons indiquées aux présentes.
  4. Dans le scénario, il doit être clair quel acteur joue quel personnage. Un acteur ne peut pas tenir le rôle de plus d’un personnage à moins que le rôle implique l’interprétation de plusieurs fonctions (par exemple : le rôle d’un comédien qui chante) ou qu’il s’agisse d’une caractéristique du personnage (par exemple : personnage à personnalités multiples)
  5. Le scénario remis par une équipe pour un court métrage est reproduit sur le site Web de la série.
  6. L’enregistrement de « room tone » (ambiance) et de voix hors champs doit être fait durant la période allouée au tournage.
  7. Lors du tournage, seuls les accessoires et costumes identifiés par les paramètres de production peuvent être utilisés. Ainsi, la maison de production s’assure que les contraintes juridiques sont respectées. Vous pouvez vérifier avec la production si les accessoires qui se trouvent sur les lieux de tournage peuvent également être utilisés. Toutefois, les accessoires qui comportent un logo ou une marque de commerce ou qui ont une forme distinctive (voir le paragraphe 3 des aspects juridiques ci-après) ne peuvent en aucune circonstance être utilisés.
  8. La musique reproduite dans le court métrage au moment de la postproduction est tirée d’une banque de musique fournie par la production ou a été composée par un musicien choisi par l’équipe. Le musicien ayant composé la musique reproduite dans le court métrage sera tenu de signer, avant le jour du tournage du court métrage, l’entente prescrite par la production à cet égard et d’accepter le cachet forfaitaire établi par la production. Vous avez le droit d’utiliser un maximum de 3 extraits si la musique est tirée de la banque de musique fournie par la production. Les artistes ne doivent en aucune circonstance, chanter ou fredonner ni écouter la radio ou de disque. Toute demande d’exception à cette règle ne peut concerner qu’un acteur à qui on demanderait de fredonner ou de chanter une œuvre du domaine public et sera accordée par la production uniquement

    a. si la demande est faite par l’équipe avant la remise du scénario afin de permettre à la production de vérifier si cette œuvre est effectivement du domaine public

    b. si l’acteur consent à fredonner ou chanter cette œuvre;

    c. si la vérification peut être effectuée par l’avocat de la production dans les délais et que cette vérification confirme que l’œuvre est du domaine public.
  9. Vous ne pouvez utiliser d’effets sonores ou visuels provenant d’une source autre que celles qui vous sont fournies par la production. Une animation, un dessin ou des paroles de chanson créés par l’un ou l’autre des participants pourra uniquement être utilisé si cette animation, ce dessin ou ces paroles sont soumis avec le scénario (à 17 heures le Jour 1) et approuvés par la production qui est en droit de refuser une telle utilisation à son entière discrétion.
  10. Chaque participant devra collaborer avec l’équipe technique choisie par la production. L’équipe peut compter sur un assistant, un chef électro-machiniste, un preneur de son et un directeur photo. C'est ce dernier seulement qui opère la caméra, le travail des participants consiste à diriger les acteurs et l'équipe.
  11. La durée du court métrage doit se situer entre 1 minute 30 secondes et 2 minutes.
  12. Cinq heures de montage et deux heures d’étalonnage vous sont allouées pour faire votre court métrage. Il ne vous est pas permis de faire du montage ou de l’animation à l’extérieur de ces heures ni à l’extérieur de la salle de montage. L’étalonnage est fait sur Final Cut. Vous devez travailler en séquences anamorphiques. Il n’est pas possible d’enregistrer des voix hors champ dans la salle de montage, il vous faut donc prévoir les enregistrer pendant le tournage. Un décompte Fais ça court ! doit précéder votre court métrage et aura été intégré à votre time line avant le montage. Le court métrage ne doit présenter ni générique d’ouverture ni générique de fermeture.

Délais de rigueur

Les délais imposés aux équipes sont de rigueur. Notamment, la livraison du scénario doit avoir lieu à la date et à l’heure prévues afin de permettre à l’équipe de production et à son avocat de même qu’au diffuseur d’avoir le temps nécessaire pour en vérifier le contenu, pour s’assurer que toutes les contraintes ont été respectées, pour le transmettre aux artistes dans un délai raisonnable et pour préparer le tournage qui aura lieu le jour suivant.

Aspects juridiques

  1. Titre du court métrage
    Vous pourrez proposer un titre pour le court métrage mais le producteur pourra modifier ce titre, en tout temps, à son gré, si ce titre ne permet pas d’obtenir la couverture d’assurance « erreurs et omissions » requise par tout diffuseur et distributeur du court métrage.
  2. Noms de famille des personnages et lieux
    IL NE FAUT PAS MENTIONNER LE NOM DE PERSONNES VIVANTES OU DE COMPAGNIES RÉELLES. PAR AILLEURS, VOUS NE POUVEZ UTILISER UN PRÉNOM CÉLÈBRE POUR UN DE VOS PERSONNAGES, PAR EXEMPLE : NOMMER LE PERSONNAGE/CHANTEUSE : CÉLINE OU UN PERSONNAGE/HUMORISTE : COLUCHE. De plus, afin d’éviter toute ressemblance avec une personne ou une compagnie réelles, idéalement, il faut éviter de donner un nom de famille aux personnages et de donner un nom fictif à une compagnie et de voir un logo dans vos courts métrages (à moins que ces noms de famille et ces noms propres, abréviations ou logos aient été spécifiquement autorisés par la production dans les paramètres de production). De plus, en aucune circonstance, un nom propre approuvé par la production à la remise d’un scénario ne peut être modifié par la suite.
  3. Marques de commerce
    Il ne faut pas mentionner de marques de commerce dans vos dialogues, et il faut utiliser uniquement les accessoires autorisés par la production dans les paramètres de production (paragraphe 7 ci-dessus). Soyez avisés que certains produits ont des formes distinctives qui constituent des marques de commerce en soit et qui ne peuvent donc pas apparaître à l’écran (exemple : la bouteille de Perrier). De plus, vous ne pourrez pas montrer de paquet de cigarettes.
  4. Œuvres visuelles, jeux, jouets
    Uniquement les toiles, sculptures, jeux, jouets autorisés à titre d’accessoires dans les paramètres de production pourront être utilisées.
  5. Archives audiovisuelles (film, clips) ou photographies
    Uniquement les archives audiovisuelles ou photographies autorisées à titre d’accessoires dans les paramètres de production pourront être utilisées.
  6. Ne pas mentionner ou voir de numéros de téléphone à l’écran
    À moins que le numéro de téléphone commence par l’indicatif régional suivi de 555 tel que requis par Bell.
  7. Citation d’une œuvre existante ou qui a existé
    Il ne faut pas citer une œuvre qui existe ou qui a existé (livre, poème, chanson, scénario, discours, etc.) dans votre scénario à moins qu’il s’agisse d’une œuvre du domaine public et que la production soit en mesure d’en obtenir la confirmation.
  8. Nudité
    Vous ne devez pas inclure de scènes de nudité.
  9. Niveau de langage, obscénité…
    La production peut, à son entière discrétion, exiger que les auteurs procèdent à une réécriture ou, advenant un refus ou une impossibilité des auteurs d’obtempérer dans les délais, la productrice peut procéder directement à cette réécriture, afin d’éliminer toute portion du texte jugée scandaleuse, obscène ou diffamatoire ou contraire aux règles prévues au présent guide de même qu’aux lois applicables au Canada et aux normes et règlements applicables au diffuseur et comprenant notamment les principes directeurs établis par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) dans son Code d'application concernant les stéréotypes sexuels à la radio et à la télévision, de même que les dispositions du Code de la publicité radiotélévisée destinée aux enfants, ainsi que tous les règlements, toutes les politiques et directives du CRTC, notamment les directives concernant la violence et les stéréotypes sexuels.
  10. Présence d’animaux
    Les scénarios pourront comporter la présence d’animaux uniquement si cela est autorisé dans les paramètres de production ; la production devra alors veiller à leur bien-être.

Note générale

En tout temps, la production se réserve le droit de disqualifier un court métrage si les règlements n’ont pas été respectés, et ce, même si la production constate ce manque de respect uniquement après la livraison du court métrage. En effet, il est du ressort des participants de s’assurer que leur court métrage respecte les règlements et, en cas de doute, de vérifier au préalable avec la productrice exécutive, Marie Brissette.